Femmes entrepreneures : les aides à la création d’entreprise

Alors que le nombre de femmes créatrices d’entreprise est en constante augmentation, il est crucial de connaître les différentes aides financières et dispositifs d’accompagnement dont elles peuvent bénéficier. Cet article vous présente un tour d’horizon des principales aides et initiatives pour faciliter la création d’entreprise au féminin.

Aides financières pour les femmes entrepreneures

Plusieurs dispositifs permettent aux femmes porteuses de projets de bénéficier d’un soutien financier dans leur démarche de création d’entreprise. Parmi eux, on peut citer :

Le Fonds de garantie à l’initiative des femmes (FGIF): Ce fonds, géré par France Active, vise à faciliter l’accès au crédit bancaire pour les femmes qui souhaitent créer, reprendre ou développer une entreprise. Il garantit jusqu’à 70% du montant du prêt, dans la limite de 45 000 euros. Pour être éligible, le projet doit être porté majoritairement par une ou plusieurs femmes.

L’aide au chômeur créateur ou repreneur d’une entreprise (ACCRE): Cette aide est accessible aux demandeurs d’emploi qui créent ou reprennent une entreprise. Elle permet notamment une exonération partielle des charges sociales pendant un an et peut être cumulée avec le maintien des allocations chômage. Les femmes sont particulièrement concernées par cette aide puisqu’elles représentent environ 40% des bénéficiaires.

Les prêts d’honneur: Plusieurs réseaux, tels que Initiative France ou Réseau Entreprendre, proposent des prêts d’honneur sans intérêts et sans garantie pour les créateurs et repreneurs d’entreprise. Ces prêts sont accordés en fonction du projet et de la qualité du porteur de projet, sans distinction de genre.

A lire également  Les dispositions VLU : Le versement en lieu unique, une révolution pour les entreprises et les salariés

Dispositifs d’accompagnement spécifiques

Outre les aides financières, les femmes entrepreneures peuvent bénéficier de dispositifs d’accompagnement spécifiques pour les aider à structurer leur projet et développer leur activité. Parmi eux :

Action’elles: Cette association propose un accompagnement personnalisé aux femmes entrepreneures, avec un suivi par un référent unique tout au long du parcours. Elle met également à disposition des formations, ateliers et rencontres pour favoriser l’échange entre entrepreneures.

Femmes Business Angels: Ce réseau de femmes investisseuses accompagne les femmes porteuses de projets en leur apportant un soutien financier, mais aussi en mettant à disposition leurs compétences, expérience et réseau professionnel.

Women In Africa (WIA): Cette initiative internationale vise à soutenir les femmes africaines entrepreneures dans leur démarche de création d’entreprise. Elle propose notamment un programme d’accélération, des formations et des rencontres avec des investisseurs.

Mesures publiques pour promouvoir l’entrepreneuriat féminin

Les pouvoirs publics sont également engagés dans la promotion de l’entrepreneuriat féminin, à travers plusieurs mesures et initiatives :

Le Plan Entrepreneuriat pour tous: Lancé en 2013 par le gouvernement, ce plan vise notamment à encourager la création d’entreprise par les femmes. Il prévoit entre autres un renforcement de l’accompagnement des porteuses de projets, ainsi que la mise en place d’un label pour distinguer les réseaux d’accompagnement qui s’engagent en faveur de l’égalité professionnelle.

Le programme Entreprendre au féminin: Porté par Pôle emploi, ce programme propose un accompagnement spécifique aux femmes qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise. Il comprend des ateliers thématiques, un suivi personnalisé et des mises en relation avec des réseaux locaux d’appui à la création d’entreprise.

A lire également  Construire une stratégie de marketing automation réussie pour votre entreprise

Témoignages de femmes entrepreneures

Les parcours de femmes entrepreneures sont variés et inspirants. Voici quelques témoignages :

« J’ai créé mon entreprise il y a trois ans, après avoir bénéficié du FGIF. Cette garantie m’a permis d’obtenir un prêt bancaire plus facilement et de financer les investissements nécessaires pour lancer mon activité. », témoigne Aurélie, fondatrice d’une boutique en ligne de produits écologiques.

« Grâce au réseau Femmes Business Angels, j’ai pu lever des fonds pour développer mon entreprise et bénéficier de l’expertise et du réseau de mes investisseuses. Cela a été un véritable accélérateur pour mon activité. », explique Sarah, à la tête d’une start-up spécialisée dans les objets connectés.

Ces témoignages illustrent bien l’importance des aides et dispositifs d’accompagnement pour les femmes entrepreneures. Ils contribuent à lever les freins et à favoriser la diversité dans le paysage entrepreneurial français.