Calculer complément salaire avec Mgen : tout ce que vous devez savoir

Le calcul du complément de salaire avec la Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale (Mgen) est un sujet qui préoccupe bon nombre de travailleurs du secteur public. Comment fonctionne cette aide financière, comment en bénéficier et quelles sont les démarches à effectuer ? Nous répondons à toutes vos questions dans cet article.

Qu’est-ce que le complément de salaire avec la Mgen ?

La Mutuelle Générale de l’Éducation Nationale (Mgen) est une mutuelle française destinée aux personnels de l’éducation nationale, de la recherche, de la culture et de la communication. Elle propose des offres d’assurance santé et prévoyance ainsi que des services d’aide à la personne. Parmi ces prestations, on retrouve le complément de salaire qui vient s’ajouter aux indemnités journalières versées par la Sécurité sociale en cas d’arrêt maladie ou d’accident du travail. Le but est d’aider les adhérents à maintenir un niveau de vie correct pendant leur absence.

Qui peut bénéficier du complément de salaire Mgen ?

Pour prétendre au complément de salaire Mgen, il faut être adhérent à l’une des formules santé proposées par la mutuelle et être affilié à la Sécurité sociale. Les travailleurs du secteur privé ne sont pas éligibles à cette aide financière. En revanche, les fonctionnaires titulaires et les contractuels de droit public peuvent en bénéficier, à condition de respecter certaines conditions d’ancienneté et de cotisation. Les stagiaires et les apprentis ne sont pas concernés par cette prestation.

A lire également  Optimiser sa communication d'entreprise grâce aux stories Instagram

Comment calculer le complément de salaire Mgen ?

Le montant du complément de salaire Mgen est déterminé en fonction du traitement indiciaire brut (TIB) de l’adhérent, des indemnités journalières versées par la Sécurité sociale et des éventuelles retenues sur le salaire. Il est également tenu compte de la durée de l’arrêt maladie ou de l’accident du travail ainsi que du niveau de garantie souscrit auprès de la mutuelle.

Pour calculer le complément de salaire Mgen, il faut suivre les étapes suivantes :

  1. Déterminer le montant des indemnités journalières versées par la Sécurité sociale en fonction du traitement indiciaire brut (TIB) et des cotisations sociales ;
  2. Calculer le montant du salaire net après déduction des indemnités journalières et des retenues sur le salaire ;
  3. Comparer ce montant au TIB pour déterminer la différence entre les deux sommes ;
  4. Appliquer le taux de garantie souscrit auprès de la Mgen pour obtenir le montant du complément de salaire.

Notez que le calcul peut varier selon les situations personnelles et professionnelles. N’hésitez pas à contacter votre conseiller Mgen pour obtenir des informations précises sur votre cas.

Quelles sont les démarches pour bénéficier du complément de salaire Mgen ?

Pour percevoir le complément de salaire Mgen, il convient d’effectuer certaines démarches administratives :

  1. Obtenir un certificat médical attestant de votre incapacité à travailler et le transmettre à votre employeur ainsi qu’à la caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) dans les 48 heures suivant le début de l’arrêt ;
  2. Informer la Mgen de votre arrêt maladie ou accident du travail en leur envoyant une copie du certificat médical et, si possible, une attestation de salaire ;
  3. Attendre que la CPAM vous verse les indemnités journalières et vous communique le montant exact ;
  4. Transmettre cette information à la Mgen pour que celle-ci puisse calculer et verser le complément de salaire.
A lire également  Gouvernance et gestion du changement pour le développement des entreprises

Il est important de respecter ces étapes et les délais impartis afin d’éviter toute interruption dans le versement des prestations. N’hésitez pas à solliciter l’aide d’un conseiller Mgen pour vous accompagner dans ces démarches.

Maintien du complément de salaire en cas de reprise à temps partiel thérapeutique

La Mgen prévoit également le maintien du complément de salaire pour les adhérents qui reprennent leur activité professionnelle à temps partiel pour raison thérapeutique. Cette mesure vise à sécuriser la reprise du travail et à éviter une perte de revenus trop importante pendant cette période transitoire. Pour bénéficier de cette aide, il est nécessaire de fournir à la Mgen un certificat médical spécifiant la durée et les modalités du temps partiel thérapeutique ainsi que le montant des indemnités journalières perçues auprès de la CPAM.

En définitive, le complément de salaire Mgen est une prestation importante pour les adhérents confrontés à une incapacité temporaire de travail. Il permet de maintenir un niveau de vie satisfaisant et d’accompagner au mieux la convalescence ou la réadaptation professionnelle. N’hésitez pas à vous rapprocher de votre conseiller Mgen pour obtenir des informations sur les modalités de calcul et les démarches à effectuer pour bénéficier de cette aide financière.